Le Grand Manie-Tout

                                                            Terre par Photos Libres

Manie-Tout a dressé sa tente. Son aura rayonne sur les tribus établies de par le continent. Ils se rejoignent par milliers pour célébrer l’esprit unique.

Rassemblés autour de leur totem, ils sont là pour rendre gloire à la terre nourricière. D’ instant en instant, surgit l’ère de « l’encensement  des sols ».

Exaltant leurs instincts ils s’élancent à portée des seilles. Leurs mains s’agitent, puis leurs bras se tendent. Chacun d’eux suit la prophétie insufflant la gouvernance des âmes ancestrales.

A travers cette dévolution se resserre le lien qui les unit à cette abondance de la biosphère.

Ce sont les mères qui perpétuent ce cycle infini. De descendance en descendance, et de renaissance en renaissance.

A son tour, la lignée exploitera les sols.

Copyright ©  Céline Burr

Toute reproduction ou copie  même partielle est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’auteure

Une citation de mon choix :

« Nous le savons: la terre n’appartient pas à l’homme, c’est l’homme qui appartient à la terre. Nous le savons: toutes choses sont liées. Tout ce qui arrive à la terre arrive aux fils de la terre.

L’homme n’a pas tissé la toile de la vie, il n’est qu’un fil de tissu. Tout ce qu’il fait à la toile, il le fait à lui-même. »

Seattle, chef indien Suquamish,

« Pieds nus sur la terre sacrée », ouvrage de T.C. Mac Luhan

Mnemonic

« Gens » par Photos Libres

Un épisode fugace, des souvenirs lointains. Trouver celui qui collera parfaitement à l’attente. Sans ambages.

L’esprit est déconcerté, l’être dévêtu de son passé…

L’exploration débute. Archivage mental. Il faut passer ça au peigne fin, ne pas hésiter à scanner un ensemble – à déterminer.

Réminiscence de clichés familiaux, rebuts collectifs d’albums dispersés.

Bribes d’instants immortalisés, stockés dans des armoires transformés en faitouts débordants.

Accumulation de preuves de vie : rites de passages en tous genres. Instantanés d’émotions.

Commentaires laissés sans commissions. Vagabondages ou promenades à travers le temps.

Juste une autre page qui se tourne.

Rendez-vous est donné. A l’heure dite les pensées sont diffuses. L’accompagnatrice suggère de choisir le plus beau.

On tergiverse, on se remémore encore…

Puis, la mémoire se fixe sans appel. Retour cataleptique dans l’enfance. Détente automatisée des sens. Crispations, expirations et larmes dégringolantes.

Visualisations pacifiques. Sentiment familier et retrouvailles sommaires.

Affections utérines en déliquescence.

Sanctification du don sans oublis, ni alibis.

Cheminement de manuscrits. Répétitions des caractères. Soudure de reliures. Embellissements métaphoriques.

Mouvement de recul. Geste signal :

– « Extension, flexion »

Inspiration. Mise en abyme et redescente.

Entre-vues. Allégement. Déroulement de sapience.

Suite

Copyright ©  Céline Burr

Tête brûlée

Une arcade en appui sur des colonnes chancelantes.

Emportées par le mouvement elles s’appliquent.

D’un pas, puis de deux !

Pas de fragilité dans cette danse. Rien que quelques secousses à supposer…

– Une structure se met en place –

Les symptômes sont composés, décortiqués :

«Il n’y a pas de mal», disent les docteurs.

De front on s’emporte, ça chauffe, ça brûle…

Pas de traitement qui faille, ni qui vaille.

La situation prête à l’interrogation, ni plus, ni moins de solutions médicales.

Et ce doute coûte. Envoûtements de gourous, fakirs et chamans.

D’une suite de charmes bienfaisants naît la conviction.

Faux-semblants et à-propos…

La danse amenuise mais épuise.

Le mal-a-dit qu’il ne quitterait pas Paris. La demoiselle s’envole.

Elle a laissé son costume au vestiaire, tur-lu-tutu.

C’est le déjà vu qui la cueille, la tire de la surchauffe…

Copyright ©  Céline Burr

1000 [amis]

J’ai 1000 amis

Il y’ en à 1000 sur le réseau d’amis

Tous présentés, rencontrés, croisés, interpellés, fréquentés, et .. choisis

J’en ai mille et je les aime ! D’emblée j’ai eu de la sympathie à leur égard

Souvent je les mets de bonne humeur, je leur apporte une étincelle d’espoir

Une pensée positive me suffit à les ébahir

J’ai 1000 amis

Ils me sont fidèles, mais attention ils ne sont pas que virtuels

Ce sont eux qui m’accompagnent dans ma vie, ils se retrouvent toujours sur ma voie

Leur compagnie m’est agréable puisque le secret de l’amitié c’est [d’aimer les gens]

C’est moi qui vous le dit puisque…

J’ai 1000 amis

Ils se sont répartis dans ma vie. Toujours présents, ils ne quitteront pas ma liste [d’amis]

J’ai donc décidé d’avoir toujours au moins mille amis dans ma vie

Un ami de plus ou de moins ça ne change rien, mais une vie sans ami($) ne serait pas une vie

J’ai donc 1000 amis

Ils sont toujours dans mon coeur, ou que j’aille

J’ai toujours mille amis

Même au bout du monde je les emporterai avec moi

Je m’en ferai même Mille de plus

Le départ est prévu, cap vers le lointain !

Mille amis ne me suivront pas… Seul l’un d’entre eux m’accompagnera.

Copyright ©  Céline Burr