Confinés – à l’infini

Confinement

nom masculin
Situation d’une population animale trop nombreuse dans un espace trop restreint et qui,
de ce fait, manque d’oxygène, de nourriture ou d’espace

Définitions donnée par le Larousse on line. Cet état de fait est devenu source de questionnements, de pré-à-vie, et parfois d’indélicatesses.

Chacun le vivant à sa manière. Mon confinement ne sera pas le même de celui du voisin d’en face :  profitant d’une baie vitrée avec un double balcon, des fenêtres coulissantes et d’un jardinet pour la promenade quotidienne du chat,

De ma fenêtre j’aperçois ma cour intérieure et son petit jardin ombragé, il a l’avantage d’avoir été continuellement entretenu par des mains agiles – bien que froissées par le temps. Au delà du magnolia se situe un toit mitoyen, improvisé pour devenir le plus beau des roof tops. Il a été aménagé afin que ses convives se projètent dans la scène la plus enchanteresse des Mille et Une Nuits : tapis persan au sol et poufs pour permettre à l’évasion de rejoindre le confort au vol. 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Au delà d’un bloc d’appartements, un quartier se découvre. Des toits qui se suivent, où l’on croise d’autres voisins avec d’autres habitudes. Comme celui de la rue parallèle que j’aperçois régulièrement avec son chien. Prenant l’habitude de se laisser promener le maître en oublie de saluer les humains rencontrés au passage. Du maître ou du chien on ne saurait dire qui est le plus heureux…

Plus loin, les belles demeures laissent deviner des foyers bien protégés derrière des grilles résistantes, où l’on imagine des enfants emmitouflés dans leurs lits au matin. Présageant une dose plus corsée d’organisation ceux-là ne livrent que peu de choses sur leur vie de confinés.

 

A suivre…

 

Copyright ©  Céline Burr

Copyright Photos © Céline Burr

 

 

 

 

Avant-scène II – Hélène Cathala et Désiré Davids

L’amitié sur fond blanc,

Blanc cassé (voix off d’Hélène)

Orteils en éventails,

Le conseiller :  « Heureusement qu’on le fait pas à fond ! »

La danseuse :  « Ca c’est PAS fatigant »

Being alone,

take your time with the proposition (voix off de Désirée)

J’avais honte…(voix off d’Hélène)

Dans sa forme originale,

Désaccord, friction,

Cette idée tu essayes de la vérifier…comme une blessure (voix off d’Hélène)

Danseuses qui se croisent mais ne s’arrêtent pas.

Technology, formula, vie, structure (voix off de Désirée)

Grossissement à la loupe

Château : détail,

Pont : détail,

Ville : détail,

Pieds qui se perdent,

« Tu pars trop tôt… »

Femme chenille,

Allongements, pressurisation,

Ligne dé-marquante

Tonnerre !

Marques à effacer…

Significations renversées

Corps qui glissent

Marque-cheveux,

Corps, épaule, semi-tour complet

Au ralenti des images qui se séparent…

« Continuez, continuez ! (…) et moi je vous suis ! »

La chevauchée en-jeu d’ombrelles

Piano dé-sidéral

Coeur rebondissant,

Intention détaillant des points de vue

Horloges, graffitis

« Pas très régulier, je regarde les images »

Détente.

B.L.E.N.D, Hélène Cathala et Désiré Davids, Compagnie Hors Commerce,

Les Plateaux: Soutenir la création (Organisés par La Briqueterie, Vitry-Sur-Seine)

Maison des Arts et de la Culture, Créteil

Copyright ©  Céline Burr

Toute reproduction ou copie même partielle est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’auteure