All that jazz

                     Breakfast at Tiffany’s par Concrete frames

Woman showcased reflecting at a chandelier

Evanescent and precarious figure,

Men worth a million as hanging jewelry is

Scrutinized like a gold mine

The girl has no guts !

Facing booze and rats galore

Though falling in love with small fry

Four words to utter and unbound the spell :

Will-you-marry-me

Suitcase phone beginnings and iced-ballerina pumps

Rouses blue diamonds’ masks and morning fancy,

Locked out in a play without key lights

Darling sweet talks reports at Sing Sing

Under the light shade the cat lies on a purple sofa…

Freely inspired from the movie « Breakfast at Tiffany’s, »

by director Blake Edwards

This one goes out to all the socialites around the world.

Copyright ©  Céline Burr

Toute reproduction ou copie même partielle est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’auteure

Publié par

CygneDistinctif

A vous promeneurs du web, lecteurs féru(e)s de découvertes, moi, jeune auteure passionnée d'art et de culture vous propose de vagabonder au gré de ces pages. Mon approche textuelle se veut volontairement « diluée » en désignant la banalité, la vie telle quelle – de l'absurde à l'émerveillement – lorsqu'elle se présente à nous. Au plaisir de vous lire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s