Des habillages/Notes de coeur

All that jazz

                     Breakfast at Tiffany’s par Concrete frames

Woman showcased reflecting at a chandelier

Evanescent and precarious figure,

Men worth a million as hanging jewelry is

Scrutinized like a gold mine

The girl has no guts !

Facing booze and rats galore

Though falling in love with small fry

Four words to utter and unbound the spell :

Will-you-marry-me

Suitcase phone beginnings and iced-ballerina pumps

Rouses blue diamonds’ masks and morning fancy,

Locked out in a play without key lights

Darling sweet talks reports at Sing Sing

Under the light shade the cat lies on a purple sofa…

Freely inspired from the movie « Breakfast at Tiffany’s, »

by director Blake Edwards

This one goes out to all the socialites around the world.

Copyright ©  Céline Burr

Toute reproduction ou copie même partielle est strictement interdite sans l’autorisation écrite de l’auteure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s